Le projet fédéral de la Fédération des Centres Sociaux de Vendée

Un nouveau projet fédéral vendée pour oser l’avenir

diapositive1

Le monde d’aujourd’hui est en pleine évolution, il bouge entre contraintes et innovations, il s’inquiète de la menace terroriste qui plane partout, il s’offusque des inégalités qui ne cessent de s’exacerber, il réalise que le mythe de la croissance est mort…

Nous vivons sans doute des moments décisifs avec de multiples changements de paradigme à attendre, peut-être plus rapides que nous ne l’imaginons, et qui impacteront toutes les sphères de la vie. Le monde va tellement vite que dans ces périodes de mutation, nos modes d’organisation, nos fonctionnements peinent à changer aussi rapidement que lui.

C’est pourquoi, parmi l’ensemble des tâches traditionnelles dévolues à la fédération, un de nos rôles essentiels consiste à accompagner les centres sociaux dans leurs capacités à comprendre aussi vite que possible, ce qui se passe autour de nous.  Il ne s’agit ni de prédire, ni de subir, mais de se donner les moyens de s’adapter face aux enjeux sociétaux actuels. Mais, anticiper requiert du temps, alors que paradoxalement, nous vivons dans une société soumise à la dictature de l’immédiateté. Jean Jaurès disait : « L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir».

Cet espoir, c’est celui qui a animé l’élaboration de notre projet fédéral tout au long de l’année 2015, au fil des rencontres avec les acteurs des centres sociaux et avec les partenaires, au fil des débats entre administrateurs en Conseil d’Administration, en bureau, en séminaire estival, en équipe professionnelle. Cet espoir continuera à nous animer malgré les turbulences qui entourent les centres sociaux et que nous connaissons tous : la baisse des financements publics, les changements de gouvernance de plusieurs collectivités territoriales, la complexité administrative et juridique… Le secteur associatif souffre aujourd’hui du modèle qui s’impose insidieusement à lui et qui conduit à la prégnance de la  gestion sur ce qui fonde le fait associatif, c’est-à-dire le projet.

C’est pourquoi, nous souhaitons que ce nouveau projet fédéral soit le levier d’une énergie au service des projets des centres sociaux, d’une énergie au service de « l’audace » de leurs dirigeants.  Il est plus aisé de vivre des débats même conflictuels en interne ou en externe de nos structures, de ne pas avoir peur des divergences, de revendiquer une opinion différente, quand on fait partie d’un réseau fédéral, quand on partage la même identité, quand on porte un projet commun.

A nous d’affirmer nos convictions politiques et éthiques. La démocratie serait en danger si l’on ne permettait pas l’expression de tous. Les centres sociaux ont une place importante à prendre dans la construction de ce Demain, que nous voulons solidaire, fraternel, démocratique, dans ce monde que nous voulons digne pour chacun, quel qu’il soit, d’où qu’il vienne, quelle que soit sa couleur, quelle que soit sa religion !

Annie Lamballe
Présidente
Fédération des Centres Sociaux et Socioculturels de Vendée

Le nouveau projet fédéral est arrivé ! Pour vous le procurer, contactez la fédération.

Téléchargez le rapport moral

Téléchargez le rapport d’activité

Aller à la barre d’outils